Dojo Fersen, Rue Fersen, Vieil Antibes, 06600 Antibes
06 64 34 60 70 contact@nagisadojo.fr

L’AIKIBUDO

Transmission moderne du BUDO japonais

L’AIKIBUDO est surtout caractérisé par la transmission historique de Maître Mochizuki Minoru dont la formation est d’abord le Kendo, le Judo et le Gyokushin Ryu Jujutsu. Gyokushin signifie « Esprit sphérique ». Cette richesse technique a donné l’ossature et l’esprit de son Art. En 1930, il sera assistant de Morihei Ueshiba mais en 1931, il ouvre son propre dojo sur Shizuoka et il nommera son Art : le Yoseikan Jujutsu.
En 1951, Maître Mochizuki fut envoyé en Europe pour deux ans en mission culturelle officielle, pour faire la démonstration des arts martiaux japonais (Judo, Aikido, Karaté). Sa propre expérience martiale fut connue en Europe sous le nom d’Aïkido-Jujutsu. Un jeune judoka français, Jim ALCHEIK décida de suivre l’enseignement directement au Japon dans le Dojo Yoseikan, qui signifie « Maison de l’éducation et de la droiture ».
Jim ALCHEIK revient en France en 1957 pour représenter officiellement l’Aïkido-Jujutsu du Yoseikan. Il créa laFédération Française d’Aïkido-Taijitsu et de Kendo. Hélas 5 ans plus tard, en 1962, Jim ALCHEIK disparut tragiquement dans un attentat en Algérie alors qu’il combattait l’OAS pour la France.
Pour assurer l’avenir de l’Aïkido-Jujutsu, Alain FLOQUET, l’un des assistants de Jim ALCHEIK, de formation policière, déjà plus jeune 2ème Dan au niveau national, pris contact avec Maître MOCHIZUKI, qui envoya son fils Hiroo MOCHIZUKI pour développer son art.
En 1966, Alain FLOQUET fut nommé Directeur Technique de l’école d’Aïkido-Yoseikan pour la France.
En 1974, il fonda le Cercle d’Etudes et de Recherche sur l’Aïkibudo (C.E.R.A).
En 1978, le Maître MOCHIZUKI Minoru lui délivra le grade de 7ème Dan et le titre de « Kyoshi ».

Logo Aikibudo Tsuba
L’Art de Maître Alain Floquet prit officiellement le nom d »AIKIBUDO » le 19 mai 1983 lors d’une réunion organisée en l’honneur de Maître Minoru MOCHIZUKI qui lui donna son plein accord. Il renoua alors également avec l’école mère et l’héritier du Daito Ryu Aïki Jujutsu, TAKEDA Tokimune, fils du grand Maître TAKEDA Sokaku, qui lui confia la mission de le représenter. Il intégra cette connaissance historique de l’Aïki-Jujutsu dans son enseignement de l’Aïkibudo, aux côtés de celle de l’école d’armes du Katori Shintô Ryu proposée par Maître Sugino Yoshio.

Aikibudo Logo
En 1983 l’Aïkibudo de Maître FLOQUET et l’Aïkido de Maître TISSIER

fondent ensemble la Fédération Française d’Aïkido, Aïkibudo et Affinitaires (F.F.A.A.A.).

De par l’action de Maître Alain FLOQUET et de ses nombreux Kodanshas, l’école « AIKIBUDO » est reconnue et se propage dans le monde entier. Son programme pédagogique permet de combiner « tradition et évolution », dans le respect des écoles traditionnelles du patrimoine martial japonais.